08-09-1927
LE MEETING DE BOULOGNE
LB TODQUET PARIS-PLACE.
8 septembre. Après le rallye et le; concours d'élégance qui lût servaient de lever de rideau, le meeting "automobile de' Boùlogne-sur-Mer
s'est poursuivi ce matin par la première épreuve de vitesse disputée sur un parcours de 3 kilomètres avec départ et arrivée lancés.
L'épreuve a bénéficié d'un temps superbe et s'est déroulée en présence d'un public nombreux.
Plusieurs incidents de course se produisirent sans aucune gravité du reste. Deux ou trois voitures entrèrent dans les palissades du virage
du golf et une autre se retourna même complètement, mais son pilote Sauvage n'eut aucun mal et réussit à remettre son véhicule sur ses roues
et à terminer le parcours prévu. Cette épreuve qui srroupait 31 concurrents donna le classement suivant, le meilleur temps de la journée
étant réalisé par Goutte en 1 * 37" 4/5. soit a la moyenne de 110 kil. 427 à l'heure.

Voilures course 1.500 cmc. -
l. Dore (Corre La Licorne), l' 41-', moyenne 106 k. 929;
2. Prince . Chika (Bugatti);
3. Mme Plunket t Greehe (Frâzer Nash);
4. Davis (Anzanl);
5, Frazer Kash (Frazernash).


La Coupe Georges Bôtllot, qui termine aujourd'hui la semaine internationale automobile, ne semble pas devoir être plus favorisée par le temps que le grand prix des voiturettes et voitures légères couru hier.
En effet, la pluie n'a pas cessé de tombe toute la nui t et ce matin, encore, elle s'abat parfois avec violence sur le circuit boulonnais, cette Inclémence céleste n em pêche pas de nombreux spectateurs de
faire le déplacement de la Croix-Bottê où son tédlfiées les tribunes. C'est ainsi que bien avant l'heure fixée pour le départ la foule peut déjà être évaluée à plusieurs milliers de personnes. U faut dire aussi
que la Coupe Georges Boillot s'annonce très ouverte avec ses 17 partants dlsputani des éliminatoires et une finale. Les opérations de pesage avalent qualifié hiei dix-huit voitures, mais ce matin on apprend
le forfait du baron allemand Wentzel, sur Mercedes qui désirait se faire remplacer par son chauffeur. Celui-c n'ayant pas de licence du pouvoir automobile allemand, les commissaires sportifs
ne purent accéder au désir du baron Wentzel. La Itste des participants s'établit donc comme suit :

Apres les éliminatoires disputées sur ces distances, les commissaires établiront un handicap selon les performances accomplies et les qualifiés se retrouveront dans une finale à disputer sur trois tours de
circuit. Les premiers et seconds de chaque catégorie seront qualifiés pour cette finale. Le départ est donné, à 9 heures précises, aux 17 concurrents, lesquels au signai de M. Hector Franchonime,
président de l'Automobile Club du Nord de la France, met tent leur moteur en route à l'aide du d é marreur obligatoire à bord. Tous réussis sent rapidement l'opération et en quelques secondes les 10 voitures
sont, en action  Au premier passage, Laly passe en tète suivi Immédiatement par Kaye Don et Harvey Puis viennent séparés les uns de autres Tyril. Doré, I.ewls, Chassagne, Burle, Brlsson, Lepicard. Newman.
Duray. Frasher Nash. Le premier tour est couvert par Laly en 22' 34". soit ,i la moyenne de 99 kll. 298, ce qud est remarquable, étant donné que les voitures concurrentes possèdent ailes, parehrlse,
éclairage, capote et du lest représentant un deux ou trois passagers La pluie qui tombe avec violence, commence a causer des ennuis. Michel Doré, au deuxième tour, s'apprête au wast ayant sa magnéto
inondée et abandonne. D'autre part. Frasher Nash est en panne pour une rupture de tuyauterie d'huile; de Dykes n'est pas encore repassé pour son premier tour. Au deuxième tour, c'est Harvey qui est
premier, ayant accompli les 37 k. 350 en 21' 55", soit ô 102 k. 619 de moyenne Kaye Don est second et Laly, troisième Puis suivent Cyril. Le'ls. Chassagne, Bupie, Brlsson. Newman, Duray, Callln gham,
Lepicard. Gabriel. Il est à remar quer que les concurrents marchent a la régularité, celle-ci devant .louer pour